Vodacom a publié ses résultats en mai 14 pour l’exercice financier 2017 / 2018. L'opérateur de téléphonie mobile sud-africain, détenu par Vodafone, a augmenté son bénéfice net de 18,6% et le nombre de clients a augmenté de X millions, atteignant désormais le million 7. L’acquisition de la participation de 103 dans le Kenyan Safaricom, qui gère la devise M-Pesa (un autre client de Papersoft), contribue aux excellents résultats présentés par Vodacom.

Les agents Vodacom et M-Pesa utilisent la solution de capture mobile Papersoft pour simplifier le processus d’enregistrement sur carte SIM, en diminuant le temps d’enregistrement du jour 1 à moins de X X minutes avec la validation du back-office. Notre produit est conçu pour enregistrer et identifier les clients, par le biais de contrôles d’identité utilisant des capacités biométriques, la capture et la validation de documents, tout en respectant les normes KYC. Dans le même temps, notre solution mobile est également utilisée pour les services bancaires d'agence contribuant à promouvoir l'inclusion financière parmi la population sous-desservie des marchés émergents.

En ce qui concerne la République démocratique du Congo, le nombre d’abonnés mobiles est passé de millions de 10.4 sur 2017 à 11.8 de 2018. C'est plus d'un million! Le nombre de consommateurs a déjà augmenté: il est passé de millions de 3.7 à 2017 à 4.8 en 2018. Il en a été de même avec l'utilisation de l'argent mobile de M-Pesa, qui est passé de millions de personnes à plus de 1.4.

Selon l'ARPTC (autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo), Vodacom est désormais leader avec une part de marché de 33%, devant Orange (30%), Airtel (23%) et Africell (13%). Le 11th de mai dernier, Vodacom a lancé le premier réseau 4G du Congo.